Jeudi 18 octobre : Rone - Tohu Bohu


Trois ans après Spanish Breakfast qui avait mis à peu près tout le monde d’accord, Erwan Castex alias Rone, nous présente son deuxième album intitulé Tohu Bohu. Exilé à Berlin depuis, Rone a toujours voulu se faire plaisir, éternel adolescent cette « grande confusion » comme peut être défini le mot Tohu-bohu, sonne comme un projet censé provoquer autant de plaisir à l’auditeur qu’il en a eu à le créer. De ces 10 pistes on retient donc cette volonté d’accoucher toutes les influences et tous les artistes qu’il aime sur ce disque. Au final, il en émane un album un peu fourre tout mais cohérent de bout en bout grâce à sa musique lumineuse et aérienne traversant tout le disque. Si dans son ensemble ces 47 minutes s’écoutent d’une traite et avec beaucoup de plaisir, confirmant au passage le talent du jeune homme, on est loin d’avoir un grand album. Tohu Bohu a été fait dans une quasi insouciance mais c’est aussi là sa limite.

Cette collection de vignettes, bien qu’agréable, ne procure finalement que peu d’émotions, chaque composition nous laissant sur notre faim. L’accumulation de ces références rend sa musique parfois impersonnelle, on tombe alors dans une musique électronique un peu lambda sans réelle prise de risque. Le constat à la fin de chaque chanson est claire, on aurait aimer voir Rone s’aventurer plus loin, propulser sa musique dans une autre dimension et nous faire décoller jusqu’à la dernière seconde. Hélas, Tohu Bohu fait plus figure de montagne Russe. Si on tutoie parfois les cieux, on réatterrit la minute qui suit faute de chansons suffisamment bien construites. A défaut, d’être bousculé, on déguste cet album comme il se doit, un disque sympathique qui durera le temps de quelques mois.


Sortie le : 15 octobre 2012
Label : Infiné
En écoute dans le lecteur à droite (le nom du titre est "Parade" pour info)

Pour :
...

Couci couça :
...

Contre :
...

P.S : Ears Of Panda a une page facebook et il se passe pleins de trucs dessus donc si tu veux passer à l'occasion c'est ici : CECI EST UN LIEN : CLIQUE DESSUS

1 commentaire:

Les habitants de l'Avenue a dit…

je découvre l'album, pour l'instant ça me plait, mais effectivement sur la durée, à voir...