Lundi 16 novembre : Blink 182 - Everytime I Look for You

Sur la blogosphère s'est lancée une vaste opération visant à parler des ces groupes ou chansons honteuses qu'on a écouté un temps donné quand nous étions jeune et fou... Et c'est un choc de voir une personne de si bon goût tel que Kris avouant son amour pour Avril Lavigne, plus surprenant encore et l'eurodance sur Derrière La fenêtre apprenant alors qu'il y avait vraiment des gens qui aimaient ça. Je vous éviterai de faire une liste entière mais elle continue (ici ou ici). Tandis que certains s'évertuent à en faire l'apologie tous les vendredi (rien que d'y penser j'en ai froid dans le dos...), un article en particulier m'a décidé de franchir le cap, rien de honteux ici, Twist nous déclarant sa flamme pour une chanson des Beatles alors qu'il était encore un gosse suivant le dictat musical de ses parents en voiture. Ce qui renvoie à une célèbre phrase des parents : "C'est celui qui conduit qui choisit" qui une fois arrivé à l'âge ou vous pouvez conduire accompagné de vos parents devient "concentre toi sur la route plutôt...". Si cet article m'a décidé de dévoilé mes goûts les plus sombres de ma vie c'est parce qu'ils sont évidemment liés à un âge où vous commencez à affirmer vos préférences en matière de disques par rapport à vos frères, sœurs, parents, à graver des cds, et écouter la même chose que ses amis. C'est le cas pour Blink 182, refilé sur un cd-R tout pourri, nous n'étions pas beaucoup à partager ce goût pour la pop/rock aussi mauvaise soit elle, alors tous deux on se refilait des trucs plus ou moins honteux mais Blink 182 reste pour moi l'un de mes chocs musicales les plus importants. Et c'est avec ce fameux album au nom si poétique que je les ai découvert, remplis de tubes à profusion, ces garnements enfilaient les mélodies pop sans jamais faire dans le raffinement il faut l'avouer, The Rock Show, First Date ou Online Songs possédaient toutes une énergie folle, un disque estivale passant obligatoirement les premiers jours des grandes vacances dans ma chaine Hi-Fi. Mais ma préférée restera toujours Everytime I Look for You . Dès le début, Blink 182 lançaient un riff de guitare annonciateur des débordements à suivre, Tom DeLonge et Mark Hoppus se répondant aussi faussement que possible. Et si j'aimais les autres albums (Enema of the State et le magnifique Adam's Song, Blink-182 et l'apparition surprise de Robert Smith) Take Off Your Pants And Jacket restera de loin mon préféré, mon amour honteux de vacances. Heureusement, mon ami et moi avons changé de goûts ne jurant plus qu'au nom de LCD Soundsystem, du Dodos, et du Saint Animal (Amen) mais je l'avoue aujourd'hui, il m'arrive parfois aux premiers jours où le soleil brille plus fort que jamais, réécouter cet album et alors comme à mes 14 ans, le plaisir est resté intact. Chronique honteuse alors? Pas tant que ça j'aime Blink-182 et pour les qu'en dira t'on, voici la réponse qu'ils vous aurez sûrement donné : FUCK OFF!!

Extrait de l'album : Take Off Your Pants And Jacket
sortie le : 13 juin 2001
Label : MCA
En écoute dans le lecteur à droite

5 commentaires:

Mmarsupilami a dit…

L'ai déjà dit ailleurs, mais j'aime bien ces articles et le regard qu'ils portent...

Selon nos âges, nous sommes tous devenus mélomanes parce que, d'abord un jour, nous avons écouté en tout premier lieu un album de Shoocking Blues, Slade, Golden Earring, Kiss, Status Quo, Pop Music, Nick Kershaw, Franky Goes to Hollywood, Limp Bizkit, Superbus, Blink, ...

Et puis, nous avons pris un autocar et des canettes pour aller les voir dans une immense salle avec les amis. Première expérience vivifiante.

Toujours indulgence aussi : certains amateurs de BB Brunes aujourd'hui vont mordre à l'hameçon et développer de vraies passions musicales. Avec cette idée en tête, je suis allé les voir les BB Brunes (au début dans une petite salle, pas maso au point d'aller au Zénith) et, au même titre que le fameux Blink évoqué ci-dessus, y a pire pour commencer...

;-)

Vincent a dit…

J'avoue avoir un peu laisser tomber mes chroniques honteuses du vendredi, mais elles reviendront sans doute bientôt sans une autre forme ... En 2010 ? Ah, les fameuses bonnes résolutions de chaque début d'année !
En attendant d'accord avec le marsupilami, "la musique à papa", c'est ce que j'écoute aujourd'hui, mais aussi ce que j'écoutais avant ... Toujours intéressant de voir le chemin parcouru et puis le ridicule ne tue pas comme on dit ;-)

Panda Panda a dit…

Surtout que pour cet album j'aime toujours l'écouter (en cachette, faut pas pousser non plus) et Adam's Song est une réelle réussite du groupe avec un beau clip par ailleurs qui montre bien ce qu'était le groupe : des potes qui ne se prenaient pas la tête...
Et oui y a pire effectivement même si il est bon ton de cracher dessus ;)

Allez hop c'est cadeaux : http://www.youtube.com/watch?v=xmLa_W_afH4

-Twist- a dit…

B182, je suis jamais trop rentré dedans. Par contre, mon péché mignon c'est le punk à roulette de ce genre là (Yellowcard notamment). J'avoue.

Panda Panda a dit…

Je ne connais pas Yellowcard mais excepté blink je n'ai jamais accroché à ce genre (sum 41, les ancêtres Green Day...) Bah c'est pas plus mal!