Samedi 7 novembre : The XX - Crystalised

Comme on le mentionnait hier, c'est au tour des XX de passer dans les oreilles du Panda. Il est important de préciser que jamais je n'ai eu de préjugés à propos de leur musique n'étant pas forcément contre toutes les hypes que nous balancent ses Anglais, c’est avec un certain intérêt que je me suis mis à l’écoute de XX. Il faut avouer aussi que c’est assez tard que je les ai découverts, début octobre plus précisément, ayant entendu des tonnes et des tonnes de louanges à propos de ces jeunes gens sans jamais savoir de quoi il retournait, à quoi ils ressemblaient, bref je ne savais rien d’eux et c’était peut être mieux ainsi. Au final, ce fût une (petite) douche froide, pourtant, il est vrai que leur musique est original et pour quatre jeunes gens de seulement 20 ans, les gamins se démarquent de leurs petits camarades singeant trop souvent leur idoles tel que les Libertines, l'âme en moins. Ici on est à mille lieux de cela, on est face à de la pop minimale, et on n’est pas étonné qu'ils aient fréquenté le même lycée que Four Tet même si les deux n'ont aucun passé en commun (comparaison plus que foireuse je vous l'accorde). Comme les Wild Beasts, pas d'explosion, pas de débordements, juste deux guitares s'unissant pour réaliser les plus belles mélodies possible le tout dans une ambiance intimiste. Les lignes de guitare marquent forcément elles sont d'ailleurs plus souvent mise en avant que la rythmique ainsi que la basse très discrète mais l'élément principal sont les deux voix qui ne sont pourtant pas extraordinaire, d'ailleurs on est entre le chant et le parler, là aussi très morne mais bon dieu ! L'alchimie entre Romy Madley Croft et Oliver Sim est incroyable, passant leur temps à se répondre et s'unir avec une telle douceur et amour pour l'autre, on est impressionné dès le début par tant de maturité. Là encore on ne peut que les féliciter en particulier pour la production très propre fait par leurs propres soins après avoir remercié Diplo et Kwes. Qu'est ce qui cloche alors? Et bien une chose, l'ennui. Tout ça se ressemble un peu, le manque de diversité prend beaucoup trop le dessus, l'album n'est pas long pourtant mais putain ! On dirait! C’est typiquement le genre d'albums qu'on met en mode aléatoire avec d'autres disques pour ne pas s'emmerder... Quelques titres ressortent tout de même, de Vcr et son joli Glockenspiel en passant par Basic Space le premier single de cet opus, certains passages sont donc très plaisant. Et puis bien sûr il y a Crystalised. Parfait de bout en bout représentant à merveille XX qui plus est, les deux voix sont là d'une désespérante morosité, ainsi que les guitares lumineuses, un coup de foudre comme on en a rarement dans une année. Encore une fois c’est dommage mais je suis sur qu’ils peuvent faire mieux et si on leur donne trop d’assurance ces gamins perdrait toute la timidité qui font tout leur charme. Allez ! La prochaine fois c’est la bonne!



Extrait de l'album : XX
sortie le : 17 aout 2009
Label : Young Turks
En écoute dans le lecteur à droite
Myspace

5 commentaires:

Jimmy G. a dit…

"Comme les Wild Beasts, pas d'explosion, pas de débordements" ?
Je ne sais pas si tu connais les Wild Beasts, mais ça déborde dans tous les sens. Peut-être pas sur "Two Dancers", mais tu devrais écouter "Limbo, Panto"... c'est ça le vrai Wild Beasts.

The XX, c'est plus que de la beauté minimaliste, c'est un déversement émotionnel jeune et sincère. C'est resplendissant. On se fait chier en concert mais je trouve l'album d'une beauté rare. Un peu sous-notée à mon goût, la chanson.

Mmarsupilami a dit…

Attention, cet album s'use quand on s'en sert...
Autrement dit, pour y garder goût, ne pas trop écouter...
(faudra que je change ma note initiale)

Panda Panda a dit…

@Jimmy G : Comme je le disais hier, je ne connais que "Two Dancers" et je faisais la comparaison par rapport à cet album, mais ce "Limbo Panto" m'intrigue à écouter donc...
Sinon la note correspond toujours à l'album à part pour les singles genre "Ambling Alp" de Yeasayer donc le 6 c'est pour "XX" et non "Crystalised" à qui je donne beaucoup plus ;)

@ Mmarsupilami : En faisant ma chronique, je réécoutais le "XX" et il est vrai que je partais sur un avis plus négatif et puis finalement l'écoute à été assez bonne même si je n'ai pas pris mon pied donc je l'ai revu à la hausse sans trop taper dans les grosses notes non plus... Mais un album qu'on est obligé d'écouter que rarement pour l'apprécier c'est nul non?

Voluume a dit…

The XX c'est comme un bon vin, on l'apprécie d'autant plus au fil du temps, en le dégustant avec modération, en le laissant quelques temps en cave avant d'y regouter! Encore faut-il être passionné...

Panda Panda a dit…

Ouai c'est ce qui doit manquer chez moi!